Médias : effraction église de FERFAY


vdn ferfay
Edition Béthune / Autour de Béthune / Collines d'Artois

L'église Saint-Lugle-et-Luglien cambriolée ce week-end : quatre oeuvres sacrées volées mardi 06.12.2011, 05:09 - La Voix du Nord


Les voleurs ont brisé un vitrail donnant dans la rue d'Aumerval pour s'introduire dans l'église Saint-Lugle-et-Luglien.

FERFAY
L'effraction a été constatée dimanche matin avec effroi.
Quelques heures plus tôt, probablement durant la nuit, des voleurs ont osé s'attaquer à l'église Saint-Lugle-et-Luglien qui trône le long de la chaussée Brunehaut.
Fermée quand elle ne reçoit pas de cérémonie, l'église a vite été ouverte.

Avec un constat : des pilleurs d'oeuvres sacrées avaient fait main basse sur les trésors du lieu (voir ci-contre). Après avoir brisé un vitrail à hauteur d'homme qui donne dans la rue d'Aumerval, les voleurs ont cassé une porte en bois donnant dans la sacristie avant de pouvoir accéder dans le choeur de l'église. Là, ils ont volé deux tableaux, des huiles sur toile datant du XIXe intitulées La mort de la Vierge et
Vierge de piété ainsi qu'une statue en chêne de la Vierge à l'enfant datant du XIXe, haute de 80 cm.
Un peu plus loin, vers l'entrée, ils ont volé le double buste de Saint-Lugle et Saint-Luglien,
un reliquaire en bois polychrome datant du XVIIIe.

« Bloquer le marchandage »
Les policiers auchellois ont ouvert une enquête, utilisant notamment les moyens de la police technique et scientifique pour les constatations. Une enquête qui s'annonce longue, aucune piste n'étant pour l'heure privilégiée. Le commandant Jean-Claude Morel explique qu'il peut s'agir de petit voleur du coin ou, plus probablement, de voleurs spécialisés dans le pillage des églises. L'urgence pour lui, c'était « de bloquer le marchandage en sensibilisant tout le monde ». Une diffusion a ainsi été faite auprès des commissariats et gendarmeries de la région, de l'Office central de lutte contre le trafic de biens culturels (OCBC) et
de la Direction régionale des affaires culturelles. La revente des oeuvres dans le circuit traditionnel,
par exemple chez des antiquaires, sera ainsi rendue impossible. Reste ensuite le marché parallèle,
pour satisfaire des collectionneurs sans scrupule, notamment à l'étranger.
C'est pour cette raison que les autorités belges ont également été alertées.

STÉPHANE DEGOUVE
------------------------------------------------------------------------------------------------------


avenir de l'artois

BETHUNE
 Ferfay : l'église a été pillée de ses joyaux (lundi 05.12.2011, 20:09)

st lugle et luglien ferfay

Ferfay : l'église a été pillée de ses joyaux
Dans le village c'est la consternation. Deux statues et deux tableaux ont été dérobés.
Un patrimoine considérable pour la commune a disparu.

Le double bustes de Saint-Lugle et saint-Luglien, du XVIIIe siècle, une statue d'un mètre représentant la vierge, l'enfant portant une croix et deux tableaux du XIXe siècle. C'est le butin des cambrioleurs qui ont pénétré dans l'église par effraction.
Les barreaux d'une fenêtre ont été sciés, un vitrail a été brisé ainsi que la porte de la sacristie.
Le commissariat d'Auchel a aussitôt alerté le centre de coopération policière et douanière de Tournai
à qui la description des oeuvres a été transmise. L'office central de lutte contre le trafic de biens culturels,
basé à Nanterre est également à pied d'oeuvre.
"Dans ce genre d'affaire, l'information doit être divulguée très rapidement tant au niveau national qu'international afin de limiter les moyens d'action d'un éventuel trafic d'oeuvres d'art",
explique le commandant Jean-Claude Morel.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

avenir de l'artois
FERFAY

L'église a été pillée (jeudi 08.12.2011, 14:00 )

eglise ferfay

L'église Saint-Lugle et Saint-Luglien de Ferfay relève de la paroisse de Lillers.
Le double buste faisait la fierté de la commune.

Quatre oeuvres répertoriées ont été dérobées dans l'église de Ferfay.
Les faits ont été découverts dimanche 4 décembre.
Des barreaux en acier ont été sciés. Un vitrail a été brisé.
La porte de la sacristie a été forcée au pied de biche.
«C'est un choc pour la commune, précise Line Garot, maire. Les oeuvres dérobées ont été pour la plupart offertes par les fidèles ». Le maire se souvient d'un vol qui remonte à quelques années.
Cependant, il ne ressemble en rien aux faits récents. À l'époque, ce sont des objets religieux qui étaient ciblés. Cette fois, il s'agit d'oeuvres spécifiques. Il semblerait que les cambrioleurs savaient ce qu'ils cherchaient. Deux tableaux du XIXe siècle appartenant à la commune ont été volés.
La mort de la Vierge et Vierge de piété. « Ils n'ont aucune valeur marchande car les oeuvres sont répertoriées, sauf pour un collectionneur », explique le commandant Morel.
Une statue en bois a également disparu de son socle. Elle représente la Vierge et l'enfant.
Mais aussi le double buste de saint Lugle et saint Luglien, qui faisait la fierté des habitants.
Les oeuvres ont été inscrites à l'inventaire des monuments et des richesses artistiques de la France, en novembre 1973. L'office central de lutte contre le trafic de biens culturels, basé à Nanterre, a été alerté, ainsi que la police frontalière.

C. B.




Page précédente           Page suivante
effraction eglise ferfay                        ferfay effraction
                                                                             (une  partie  des  vols  retrouvée)


 Accueil  |  Mairie  |  Associations  |  Liens  |  Contacts  |  Plan d'accès
Tous droits réservés
Toute reproduction et/ou diffusion, même partielle,
 est strictement interdite.
cwp